25 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-2023 : le bilan surprenant du premier tour

Le premier tour de la 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2023 (reportée à 2024), clôturée mercredi soir, a permis à la Côte d’Ivoire, pays hôte, de se qualifier miraculeusement aux 1/8es de finale. Mention spéciale pour la Namibie et la Mauritanie qui signent une qualification historique au prochain tour.

Les « Eléphants », vainqueurs en match d’ouverture face à la Guinée-Bissau (2-0), ont chuté à deux reprises: face au Nigeria (0-1), puis sévèrement face à la Guinée-équatoriale (0-4).

Avec trois points au compteur, les Ivoiriens n’avaient plus le destin entre les mains pour espérer se qualifier parmi les quatre meilleurs troisièmes. La défaite de la Zambie (Gr.F) mercredi sur le score de 1-0, a propulsé les coéquipiers de Seko Fofana au tour suivant. Mardi, la Fédération ivoirienne (FIF) a annoncé le limogeage du sélectionneur français Jean-Louis Gasset.

A l’instar de la Côte d’Ivoire, l’Egypte, sept fois championne d’Afrique, a dû attendre son dernier match face au Cap-Vert (2-2) pour valider, dans la douleur son ticket au prochain tour, avec trois points au compteur.

Les « Pharaons », privés de leur capitaine Mohamed Salah, forfait pour le reste du tournoi pour blessure, doivent une fière chandelle au Mozambique, qui a tenu en échec le Ghana (2-2), grâce à deux buts marqués dans le temps additionnel. Un résultat synonyme d’élimination précoce pour les  » Black Stars », quatre fois champions d’Afrique.

La surprenante équipe du Cap-Vert a déjoué tous les pronostics en terminant en tête du groupe B face à deux anciens champions d’Afrique.

Le Sénégal, tenant du titre, peut se targuer d’être la seule à avoir fait le plein lors de la phase de groupes. Les « Lions de la Teranga » ont bouclé le premier tour en dominant la Guinée (2-0), après avoir disposé auparavant de la Gambie (3-0) et du Cameroun (3-1).

Dans ce groupe C, deux autres équipes se sont qualifiées : le Cameroun, difficile vainqueur face à la Gambie (3-2), et la Guinée en tant que l’un des meilleurs troisièmes.

La sélection algérienne (Gr.D) s’est fait éliminer sans gloire au premier tour du tournoi pour la deuxième fois de rang après la CAN-2021 au Cameroun. Battus lors du dernier match face à la Mauritanie (0-1), les « Verts » ont terminé bons derniers avec 2 unités.

La sensation a été réalisée par la Mauritanie (3e, 3 pts) qui se qualifie aux 1/8es de finale pour la première fois de son histoire, à l’occasion de sa troisième participation (après 2019 et 2021). Les joueurs du sélectionneur Amir Abdou ont signé face aux Algériens leur premier succès en phase finale. Les « Mourabitounes » ont été devancés par l’Angola, leader avec 7 pts, et le Burkina Faso (4 pts).

La Tunisie passe à la trappe

A l’instar de l’Algérie, la Tunisie (Gr.E) est également passée à la trappe en quittant le tournoi prématurément, après son nul face à l’Afrique du Sud (0-0).

La Namibie, quant à elle, est entrée dans l’histoire en se qualifiant pour la première fois en tant que meilleur troisième, grâce au match nul décroché face au Mali (0-0). Les « Aigles » maliens terminent leaders avec 5 points devant l’Afrique du Sud (4 pts).

Enfin dans le groupe F, la Zambie, championne d’Afrique en 2012, a concédé une grande désillusion en quittant la compétition avec 2 points.

Sur le plan des statistiques, la meilleure attaque est détenue par la Guinée-équatoriale avec 9 buts, devant le Sénégal (8 buts), tandis que la meilleure défense revient pour le moment à trois sélections : le Nigeria, le Sénégal, et le Mali avec un seul but encaissé.

Au total, 88 buts ont été marqués en 36 matchs joués jusque-là, dont 9 sur penalty soit une moyenne de 2,44/ match. 15 matchs nuls ont été enregistrés dont deux scores vierges (0-0). Le score le plus fréquent est le 1-1 (7 fois). La rencontre la plus prolifique en buts est Guinée-équatoriale – Guinée-Bissau (4-2).

114 cartons jaunes ont été distribués soit plus de 3 cartons par match, contre 4 cartons rouges.

Le capitaine équato-guinéen, Emilio Nsue termine le 1er tour, comme meilleur buteur de la phase de groupes avec 5 réalisations, devant l’international algérien Baghdad Bounedjah et l’Egyptien Mostafa Mohamed qui comptent 3 buts chacun.