14 juin 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-2023 : la Côte d’Ivoire réussit l’exploit face au Mali et passe en demi-finale

La Côte d’Ivoire a réussi un véritable exploit ce samedi à Bouaké lors des quarts de finale de la CAN-2023, après avoir renversé le Mali dans les ultimes secondes de la partie (2-1), après prolongations.

Le destin réservé aux « Eléphants » durant cette CAN est tout simplement incroyable ! À deux doigts d’une élimination dès le premier tour, la Côte d’Ivoire sans son sélectionneur, Jean Louis Gasset, limogé en pleine compétition se retrouve en demi-finale après avoir écarté en huitièmes de finale le tenant du titre, en l’occurrence le Sénégal, avant de refaire le coup ce samedi aux « Aigles » du Mali en les écartant dans les derniers instants du match, tout en jouant à dix depuis la 43ème minute après l’expulsion de Kossounou. Revenant au match, après un bon quart d’heure des Maliens, ces derniers ont obtenu un penalty à la 17ème minute, mais Adama Traoré l’a raté, ratant l’occasion à son équipe de prendre l’avantage dès l’entame de ce quart de finale. À la 43ème minute, les ivoiriens ont été réduits à dix après l’expulsion de Kossounou suite à un tacle sur Sinayoko. C’est avec une infériorité numérique que la Côte d’Ivoire a rejoint le vestiaire (0-0).

En deuxième mi-temps, le Mali a mis les « Éléphants » sous pression dominant les débats, à la 71ème minute, il a débloqué la situation grâce à un but de Dorgeles. Cet avantage n’a pas découragé les locaux qui tentaient le tout pour le tout afin d’égaliser, et il a fallu attendre le temps additionnel du temps réglementaire pour que la Côte d’Ivoire égalise par l’intermédiaire d’Adingra (90+3′), qui arrache les prolongations à son team qui revient de loin une nouvelle fois. En prolongations, le rythme de la rencontre a baissé d’un cran et les deux équipes se dirigeaient vers la séance des tirs au but, mais contre toute attente, Diakité a crucifié le Mali avec un deuxième but à la dernière seconde, envoyant ainsi les ivoiriens en demi-finale.

Un scénario incroyable qui a coupé les jambes aux maliens et qui propulse des ivoiriens tout près de quitter la compétition lors de la phase de poules, au dernier carré pour affronter la RD Congo, vainqueur face à la Guinée (3-1).