23 février 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

CAN-2023 | Algérie – Angola : vaincre et convaincre

La sélection algérienne fera ses grands débuts en Coupe d`Afrique des nations CAN-2023 (reportée à 2024) en Côte d’Ivoire (13 janvier – 11 février), avec comme premier écueil l’Angola, lundi au stade de la Paix à Bouaké (21h00, algérienne), à l’occasion de la 1ère journée (Gr.D).

Deux ans après avoir complètement raté sa participation à la précédente édition disputée au Cameroun, en se faisant éliminer dès le premier tour du tournoi, l’Algérie, se doit de réussir ses débuts face à une équipe angolaise (117e au dernier classement mondial de la Fifa, ndlr), qui va chercher à créer l’exploit face aux champions d’Afrique 2019.

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a insisté sur l’importance de bien entamer cette 34e édition de la CAN, une manière d’effacer des esprits le faux départ concédé en 2022 au Cameroun, avec un triste match nul d’entrée face à une modeste équipe de la Sierra-Leone (0-0) à Douala, un mauvais résultat qui allait précipiter une élimination prématurée de la compétition.

Après un stage précompétitif de dix jours effectué à Lomé (Togo), ponctué par deux matchs amicaux : face à la sélection togolaise, composée de joueurs locaux (3-0) et devant le Burundi (4-0), place désormais aux choses sérieuses pour les « Verts », qui ne devraient en aucun cas rater leur départ au risque de retomber dans leurs travers.

Vaincre et convaincre

L’équipe nationale qui espère revenir au premier plan du football africain, doit non seulement confirmer son redressement enclenché en 2023, une année marquée par zéro défaite, mais également décrocher une victoire convaincante qui permettra de préserver la dynamique et ouvrir la voie à une qualification pour les 1/8es de finale.

Sur le plan de l’effectif, Belmadi fera l’impasse sur l’attaquant Mohamed Amine Amoura (Union Saint-gilloise/Belgique), suspendu pour cumul de cartons.

Hormis cette défection, le coach national aura l’embarras du choix pour composer un onze compétitif et conquérant, dont les contours ont été dessinés lors du stage de Lomé.

Belmadi aura l’occasion de finaliser son dispositif tactique qu’il compte adopter face à l’Angola, lors de la dernière séance d’entraînement prévue ce dimanche (17h30) sur la pelouse du lycée Classique à Bouaké.

Les coéquipiers de Ramiz Zerrouki sont ainsi déterminés plus que jamais à matérialiser dans les faits le bon état d’esprit qui règne dans le groupe, et l’ambition qui les anime dans ce groupe D qui semble, à leur portée.

De son côté, la sélection angolaise de retour au tournoi continental, après avoir brillé par son absence lors de la précédente édition au Cameroun, compte aborder ce premier match avec l’intention de jouer crânement ses chances, comme l’ont si bien indiqué les joueurs samedi lors d’une zone mixte organisée avec la presse.

Se reposant sur une bonne assise défensive (1 but encaissé lors des six derniers matchs, NDLR), l’Angola a effectué un stage précompétitif à Dubaï aux Emirats arabes unis, ponctué par deux matchs amicaux face à la RD Congo (0-0) et au Bahreïn (3-0).

L’autre match du groupe, mettra aux prises mardi le Burkina Faso à la Mauritanie au stade de Bouaké (15h00, algérienne).