23 février 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Africa World Cup 2022 (Ep 10) : La Tunisie sort la tête haute

Par Youcef Khaloua

Avec seulement un petit point en deux matchs, la Tunisie n’avait plus son destin en main face à une équipe de France déjà qualifiée pour le tour suivant. Retour sur cette rencontre dans cette nouvelle édition de Africa World Cup 2022.

Des Tunisiens déterminés

Défaits lors du dernier match face à l’Australie, les Tunisiens se devaient de réagir pour entretenir un mince espoir de qualification. Et c’est pied au plancher que les joueurs de Jalel Kadri ont commencé cette rencontre. Ghandry pense ouvrir le score en réceptionnant un coup franc de Khazri mais le but est refusé pour hors jeu (5’). Face à une équipe de France largement remaniée, les Aigles de Carthage font preuve de maîtrise et se procurent les situations les plus franches comme cette tête de Ben Slimane parfaitement captée par Mandanda (30’). Une domination qui ne sera pas matérialisée au tableau d’affichage, les deux équipes regagnant les vestiaires sur un score nul et vierge (0-0)

Une victoire dans la confusion

Le deuxième acte reprend sur les mêmes bases avec une frappe de Laidouni qui passe au dessus (52’) avant que Khazri trompe Mandanda sur une frappe croisée suite à un ballon perdu de Fofana (1-0: 58’). L’espace de deux minutes, la Tunisie est virtuellement qualifiée pour le premier 8ème de finale de son histoire, mais malheureusement, l’Australie ouvre également le score face au Danemark. Deschamps lance ses cadres (Mbappé, Griezmann, Dembele) pour revenir au score. Logiquement les débats s’inversent et la France pousse pour revenir au score face à des Tunisiens héroïques. Les tentatives de Dembele (82’), Rabiot (85’) ou encore de Mbappé (88’) ne sont pas assez précises. Au bout du temps additionnel, Griezmann pense avoir égalisé d’une magnifique reprise mais il voit son but finalement refusé par le VAR après le coup de sifflet final créant la confusion totale.

Les regrets tunisiens

La Tunisie s’offre un succès de prestige face au champion du monde en titre. Une victoire qui laissera des regrets à la troupe de Jalel Kadri après son match perdu face à l’Australie. Solides et pragmatiques, les Tunisiens paient également un manque de créativité et leur incapacité à se lâcher sur le plan offensif. Néanmoins ils quittent le Qatar la tête haute avec la volonté de revenir plus forts