15 juillet 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Total CAF CL (J2) : le CRB et l’ESS ratent le coche

Les deux représentants algériens en Ligue des champions d’Afrique de football: le CR Belouizdad et l’ES Sétif, ont raté l’occasion de confirmer leur bon début en phase de poules, en marquant le pas à domicile, à l’occasion de la 2e journée disputée vendredi et samedi.

Ayant réussi à tenir en échec les Tunisiens de l’ES Sahel à Tunis (0-0) lors de la journée inaugurale, le CRB, versé dans le groupe C, s’est contenté du point du match nul samedi soir au stade du 5-juillet face à l’autre formation tunisienne de l’ES Tunis (1-1).

Après avoir réussi à ouvrir le score dès le quart d’heure de jeu par l’entremise de la nouvelle recrue hivernale Karim Aribi sur penalty, le Chabab a reculé d’un cran pour permettre aux « Sang et Or » de croire en leurs possibilités de revenir dans le match.

Impuissant sur le plan offensif, en dépit des changements opérés en seconde période par l’entraîneur brésilien Marcos Paquetà, le CRB a concédé l’égalisation en fin de match (82e).

Avec 2 points au compteur, le club algérois devra impérativement réagir lors de la 3e journée, prévue les 25 et 26, en déplacement face aux Botswanais de Jwaneng Galaxy, dans l’objectif de se relancer dans la course à la qualification aux quarts de finale.

Dans le groupe B, l’ES Sétif a été piégée vendredi au stade du 5-juillet, en concédant la défaite devant les Marocains du Raja Casablanca (0-1), alors qu’elle restait sur une belle victoire à Conakry face aux Guinéens de Horoya AC (1-0), lors de la 1re journée.

L’Entente, dos au mur, devra puiser dans ses ressources pour relever la tête, et essayer d’aller chercher la qualification pour le prochain tour de l’épreuve, en dépit de la crise interne dans laquelle se trouve désormais le club phare des hauts plateaux.

En effet, le directeur général sportif Fahd Halfaya n’a pas hésité à accuser certains joueurs de faire du chantage à la veille de cette rencontre face au Raja, poussant le club à convoquer Akram Djahnit et Amine Benbelaïd devant le conseil de discipline, alors d’autres éléments ont reçu un dernier avertissement.

Les joueurs de l’entraîneur tunisien Nabil Kouki effectueront un déplacement périlleux en Afrique du Sud pour défier la formation d’AmaZulu FC, qui s’est rachetée en battant à la maison Horoya AC (1-0), une semaine après sa défaite à Casablanca devant le Raja (1-0).