21 avril 2024

Media Foot DZ

La crédibilité en ligne

Le Journal de la CAN (Ep18) : L’Egypte et le Sénégal complètent le carré d’as

Suite et fin des quarts de finale avec au programme l’affiche entre l’Egypte et le Maroc tandis que le Sénégal devait se méfier d’une surprenante Guinée Équatoriale. Retour sur cette journée dans le 18ème épisode du Journal de la CAN.

Égypte 2-1 Maroc (AP) : Des pharaons renversants

Dire que l’ambiance était électrique lors de ce choc est un doux euphémisme. La nervosité entre les deux formations a altéré le niveau technique de la rencontre malgré la qualité des deux équipes. Ce sont les Lions de l’Atlas qui ont lancé les hostilités en ouvrant le score sur un pénalty de Boufal consécutif à une faute de Ashraf sur ….. Hakimi (0-1:7’). Cette ouverture du score va quelques peu griser les Marocains qui vont laisser l’initiative du jeu aux Égyptiens. Les pharaons réagissent par des tentatives de Ashraf (19´) et Abdelmonem (23´) sur lesquelles Bounou fait le nécessaire pour garder sa cage inviolée permettant à son équipe de conserver cette avantage jusqu’à la pause. En deuxième période, l’Egypte accentue sa domination et va revenir au score grâce à Salah qui est à l’affût d’un arrêt mal maîtrisé de Bounou après une tête de Abdelmonem (1-1: 53’). Au fil des minutes, la rencontre devient plus hachée avec de plus en plus de fautes. Un rythme qui ne permet pas aux deux équipes de se départager avant la fin du temps réglementaire même si Aguerd a failli donner la victoire aux Lions d’atlas sur une tête qui trouve la transversale (83’). Lors de la prolongation, l’Egypte perd son gardien sur blessure mais finit par prendre l’avantage grâce à Trezeguet sur un magnifique service d’un Salah encore décisif (2-1: 100´). Le Maroc tentera le tout pour le tout mais Muhammad Sobhi, l’inexpérimenté gardien égyptien tiendra bon permettant à son équipe de rejoindre le dernier carré. Comme en 2017, l’Egypte barre encore la route des demi finale au Maroc

Sénégal 3-1 Guinée équatoriale: Le Sénégal ne s’est pas fait piégé

Pour ce dernier quart de finale, le Sénégal affrontait la surprenante et accrocheuse Guinée Équatoriale vainqueur du Mali au tour précédent. Malgré un début de match timide, les joueurs d’Aliou Cissé ont pris la rencontre très au sérieux afin d’éviter toutes mauvaises surprises face au Nzalang Nacional. Et comme souvent Sadio Mané a pris les choses en main adressant une très belle offrande pour Diedhiou qui remporte son duel face à Owono (1-0:28’). Une réalisation qui permet au Sénégal de virer en tête à l’issue du premier acte. Fidèles à leur réputation, les joueurs du Nzalang Nacional vont s’accrocher donnant des sueurs froides aux Sénégalais. Tout d’abord sur une main de Koulibaly dans la surface qui donna lieu à un penalty avant que le VAR n’inverse la décision initiale puis sur une frappe de Jannick Buyla qui trompa la vigilance de Mendy (1-1: 57’), un petit événement puisque c’est le premier but encaissé par le Sénégal depuis le début de cette CAN. Finalement la partie va basculer grâce à l’apport des nouveaux entrants. D’abord Kouyaté profite d’une mauvaise relance pour crucifier Owono (2-1:67’) avant que le revenant Ismaila Saar parachève le score sur un centre parfait de Saliou Ciss (3-1:79’). La Guinée Équatoriale a rendu les armes et voit son aventure se terminer. Le Sénégal se qualifie ainsi pour une nouvelle demi finale entretenant l’espoir d’un premier titre continental mais avant cela il faudra faire face aux Etalons du Burkina Faso dans un duel qui sera tout sauf une partie de plaisir pour la troupe d’Aliou Cissé.

Programme des demi-finales

Mercredi 2 Février
Burkina Faso – Sénégal (20h)

Jeudi 3 Février
Cameroun – Égypte (20h)